Monday, September 14, 2020

More on the feudal system of the accents

 I think this Reader's guide (p 1064) has some moments of humour that undo all the sense of perfection that people seem to look for in the sacred text. (Especially if they would like to justify the status quo.)

Mais l'esprit inquiet et remuant de ces docteurs, courbés sans trêve sur le texte sacré, divisait et subdivisait les mots de chaque verset; on épiait les moindres nuances, on notait non-seulement les séparations, mais aussi les liaisons, et malgré la règle, « qu'un prince ne devait pas descendre au grade du serviteur, ni celui ci s'élever au rang du seigneur '», il s'établissait une véritable hiérarchie, un système féodal d'accents, assez burlesque et qui a distrait quelques savants subtils des xv', xvr et xvII' siècles. Sur cette échelle, la petite noblesse se confondait avec les laquais, et des accents comme le talschâh maintenaient déjà difficilement leur rang de maître. Pendant la création continue de nouveaux dignitaires, le petit trait, droit ou courbé, mis en haut ou en bas, tourné à droite ou à gauche, devenait l'insigne des nouveaux grades. Enfin les dénominations affluaient et s'accrurent, soit qu'on procédât à des nouvelles distinctions encore, soit que les nakdânim inventassent pour les mêmes accents d'autres noms et qu'on recherchât après coup pour ces derniers venus des emplois jusque-là inconnus*.

Personally, I found the endless multiply named accents entirely confusing until I discovered the elegant solution to the enigma and all the literature on the accents for the past 1000 years in the work of Suzanne Haïk-Vantoura which I have spent the last 10 years studying. I am just at the beginning of the mining operation. 

Imagine 1000 workers instead of a few interpreting these arcane and archaic melodies and harmonies and discovering that they reflect a mind that speaks with beauty to the modern world. These 1000 workers would then communicate via live performance to 1000s more and soon the 3 or 4 billion minds that know even a little about the Hebrew Bible would sit up and take note and say, I did not know it was like this.



No comments:

Post a Comment